CHERCHER >>
 

   
 
> ECOPHYTO 2018
ECOPHYTO 2018
A la suite du Grenelle de l’environnement, le Gouvernement a décidé de réduire de 50% de l’usage des pesticides, si possible dans un délai de dix ans.


La réduction de l´usage des pesticides est une des composantes essentielles des objectifs de la durabilité des pratiques agricoles. Le Grenelle de l´environnement a fait émerger, avec les agriculteurs qui sont les premiers exposés aux risques induits par l´application de produits phytosanitaires, un consensus sur la nécessité d´une politique ambitieuse de réduction de l´usage des produits phytosanitaires.  

 

Ce plan comporte deux volets :

 

  • la suppression progressive des 53 molécules les plus dangereuses, dont 30 d´ici fin 2008
  • la réduction de 50 % de l´usage des pesticides dans la mesure du possible dans un délai inférieur à 10 ans

 

À cette fin, le ministre a chargé Guy Paillotin, secrétaire perpétuel de l´Acacémie d´agriculture, de constituer un comité opérationnel d´experts. Ce groupe est chargé de formuler des propositions concrètes d´action pour :

 

  • définir précisément ce que 50 % de réduction veut dire : les références, le mode de calcul, le suivi et l´évaluation.
  • évaluer les marges de progrès sur les molécules et itinéraires techniques agronomiques, de la parcelle au territoire.
  • mobiliser la recherche et le développement agronomique autour des méthodes alternatives et des systèmes économes en pesticides.
  • former des agriculteurs à l´utilisation des pesticides et professionnaliser les métiers de la distribution et du conseil phytosanitaire autour d´un objectif de certification.
  • renforcer les réseaux de surveillance sur les bio-agresseurs et sur les effets non intentionnels de l´utilisation des pesticides avec une mise en transparence de la connaissance.

 

S´y ajoutent deux axes transversaux concernant les départements d´outremer (Ecophyto DOM) et les zones non agricoles (ZNA).

 

Dans l´esprit du Grenelle, ce plan est élaboré avec l´ensemble des parties prenantes au dossier des pesticides : professionnels agricoles, producteurs de produits phytosanitaires, réunis sous la présidence de Michel Barnier tous les trois mois pour valider l´état d´avancement du comité opérationnel d´expert. Ainsi, le e Ministre de l'agriculture et de la pêche, Michel Barnier, a présenté le plan Ecophyto 2018 le 10 septembre 2008 au conseil des Ministres. 




Ce plan prévoit notamment : 


 de diffuser le plus largement possible auprès des agriculteurs les pratiques agricoles, économes en produits phytosanitaires ;


d’accélérer la recherche agronomique sur ces cultures et d’en communiquer les résultats au plus grand nombre ;


de s’assurer de la compétence de l’ensemble des acteurs de la chaîne : distributeurs, conseillers et utilisateurs de produits phytosanitaires ;


d’améliorer l’information des agriculteurs en temps réel sur la présence des maladies et ravageurs des cultures pour mieux cibler les traitements.



Un réseau de 3000 fermes pilotes sera créé. Un dispositif d’épidémiosurveillance informatisé permettra de mutualiser les observations phytosanitaires réalisées par tous les acteurs de terrain. Un indicateur de suivi sera mis en place dès 2008 pour vérifier la diminution effective de l’utilisation des pesticides non seulement dans le secteur agricole mais aussi en zone non agricole.

Ainsi dans le cadre de ce plan Ecophyto 2018,  l'Observatoire des résidus de pesticides est chargé de :

 

mettre en place un système d'information permettant la mutualisation des informations contenues dans les différentes bases de données et permettant notamment le calcul des indicateurs de pression du plan Ecophyto 2018 (NODU et QSA),

 

coordonner la définition et le renseignement des premiers indicateurs de risques.





Retrouvez toutes les informations sur ce plan sur le site du ministère de l´agriculture


Télécharger le plan ECOPHYTO 2018